Skip navigation

TELUS

image

Communiqués de presse

  • Imprimer
  • Partager

Vancouver, C.-B. – Plus tôt aujourd’hui, TELUS a envoyé une lettre (présentée ci-dessous) à ses actionnaires afin de les inciter à voter en faveur de sa proposition visant à éliminer la structure à deux catégories d’actions de l’entreprise, par la conversion de ses actions sans droit de vote en actions ordinaires, à raison d’un pour un. Cette conversion s’appuie sur les meilleures pratiques de gouvernance d’entreprise. De plus, elle est juste pour les détenteurs des deux catégories d’actions selon Scotia Capitaux, conseiller indépendant du comité spécial du conseil d’administration. La proposition a également récolté l’appui d’Institutional Shareholder Services Inc. (ISS) et de Glass, Lewis & Co., LLC (Glass Lewis), les deux principales sociétés indépendantes de conseil en vote par procuration, dans des rapports préliminaires qu’elles ont fait paraître.

La lettre fait suite aux mesures prises par Mason Capital, société opportuniste de New York qui détient un fonds spéculatif et qui tente de défaire la proposition pour accroître l’écart de prix entre les catégories d’actions de TELUS et ainsi profiter de sa position vendeur rattachée aux actions sans droit de vote de TELUS.

 

Après que TELUS a proposé la conversion des actions, le 21 février, Mason a rapidement acquis des actions ordinaires de TELUS (elle en a détenu 33 millions à un certain moment) et a vendu à découvert un nombre presque égal d’actions sans droit de vote et d’actions ordinaires. Même si Mason possède un droit de participation net de moins de 0,25 pour cent dans l’entreprise en raison de ses ventes à découvert, elle détient un droit de vote de près de 19 pour cent associé à ses actions ordinaires. De plus, elle a annoncé qu’elle voterait contre la proposition, appliquant ainsi une tactique qui permet de profiter du droit de vote rattaché à des actions sans exposition économique. Cette tactique tourne en dérision le principe de gouvernance bien établi selon lequel un investisseur peut exercer un droit de vote proportionnel à son droit de participation dans une société.

« La résolution à laquelle s’oppose Mason va à l’encontre des intérêts à long terme des actionnaires de TELUS. Le rejet de cette résolution entraînera des répercussions négatives sur nos investisseurs traditionnels de longue date, qui veulent tout simplement profiter des résultats exceptionnels affichés par notre entreprise au chapitre du rendement total pour les actionnaires. Mason ne cherche qu’à générer un profit à court terme à son avantage uniquement, au détriment des nombreux autres investisseurs et de la saine gouvernance d’entreprise, a indiqué Darren Entwistle, président et chef de la direction de TELUS. Il s’agit d’un vote important qui touche tous les actionnaires de TELUS. Je leur demande donc d’appuyer notre proposition et de voter en sa faveur à l’aide de leur formulaire de directive de vote jaune. »

Les actionnaires ont jusqu’au 7 mai pour voter en se rendant sur le site telus.com/conversiondactions ou en utilisant l’une des autres méthodes exposées dans la lettre ci‑dessous. Selon les modalités de la proposition de TELUS, chaque action sans droit de vote sera convertie en action ordinaire à raison d’un pour un, si la proposition recueille les deux tiers des votes des détenteurs d’actions ordinaires et d’actions sans droit de vote, les détenteurs de ces catégories d’actions votant séparément.

TELUS a rédigé une circulaire d’information de la direction ainsi que des documents connexes et les a envoyés aux actionnaires en vue de l’assemblée annuelle et extraordinaire. Ces documents peuvent être consultés dans le profil de l’entreprise sur SEDAR, à l’adresse
www.sedar.com ou sur le site web de TELUS à l’adresse www.telus.com. Si vous avez des questions ou que vous souhaitez obtenir de l’aide, veuillez communiquer avec la société Laurel Hill Advisory Group, au 1‑877-452-7184 ou à l’adresse assistance@laurelhill.com, ou avec la Banque CIBC, au 1‑866‑744‑2030 ou à l’adresse chase.robinson@cibc.ca.

 

Lettre aux actionnaires :

 

Brian Canfield et Darren Entwistle

555 Robson Street

Vancouver, C.-B.

V6B 3K9

telus.com

 

Le 25 avril 2012

 

Aux actionnaires de TELUS,

Nous prendrons une importante décision lors de la prochaine assemblée annuelle et extraordinaire de TELUS qui aura lieu le 9 mai 2012. Nous vous écrivons pour vous demander de voter en faveur de la proposition visant l’élimination de la structure du capital à deux catégories d’actions de TELUS, proposition qui, de l’avis du conseil d’administration, est dans l’intérêt à long terme des porteurs d’actions ordinaires et des porteurs d’actions sans droit de vote.

La proposition de conversion des actions sans droit de vote en actions ordinaires à raison d’une pour une a notamment les avantages suivants :

  • Amélioration de la liquidité et de la négociabilité des actions de TELUS. Aujourd’hui, TELUS compte environ 175 millions d’actions ordinaires et environ 150 millions d’actions sans droit de vote. Si la proposition était approuvée, la catégorie d’actions ordinaires deviendrait plus importante et se composerait de plus de 325 millions d’actions en circulation, ce qui permettrait à nos actionnaires d’acheter et de vendre nos actions ordinaires de façon plus efficace. En outre, pour la première fois, les actions ordinaires seraient inscrites à la cote de la Bourse de New York (la « NYSE »).
  • Accroissement du leadership de TELUS pour ce qui est des bonnes pratiques en matière de gouvernance par l’octroi d’un droit de vote aux actionnaires qui détiennent environ 46 % des actions et qui ont le même intérêt économique que les porteurs d’actions ordinaires, notamment le droit de recevoir le même dividende. Le principe d’une voix par action est fortement endossé par la Coalition canadienne pour une bonne gouvernance.
  • Simplification de la structure du capital de TELUS au moyen de l’établissement d’une catégorie unique d’actions.

 

Les cours des actions ordinaires et des actions sans droit de vote se sont considérablement appréciés après l’annonce de la proposition le 21 février 2012 et ont augmenté davantage par la suite. La valeur marchande des actions ordinaires et des actions sans droit de vote s’est accrue respectivement d’environ 610 millions de dollars (soit 6,3 %) et d’environ 615 millions de dollars (soit 7,6 %) en date du 20 avril 2012, alors que la TSX et l’indice MSCI telecom ont respectivement reculé de 3,8 % et de 3,1 %. Ces données du marché prouvent de façon empirique que la proposition est dans l’intérêt des porteurs des deux catégories d’actions.

 

Le rendement solide du cours des actions de TELUS depuis l’annonce vient s’ajouter au rendement supérieur du cours des actions de TELUS (augmentation de 74 %) enregistré depuis le début de 2010, comparativement à une appréciation de 3 % seulement du rendement de la TSX et à une baisse de 2 % de celui de l’indice MSCI telecom.

 

Le 21 février 2012, TELUS a également annoncé une augmentation de trois cents (soit 5,2 %) de son dividende, ce qui représente une hausse de 10,9 % sur un an et constituait la dixième augmentation de son dividende depuis 2004.  Cette augmentation cadre avec notre modèle de croissance du dividende et avec notre engagement de continuer à augmenter le dividende à deux reprises chaque année jusqu’en 2013, de l’ordre d’environ 10 % par année.

 

Les principaux cabinets de services-conseils en matière de procurations indépendants appuient la proposition

Dans leurs rapports initiaux, Institutional Shareholder Services Inc. (« ISS ») et Glass, Lewis & Co., LLC (« Glass Lewis »), les deux principaux cabinets de services-conseils en matière de procurations, ont tous deux recommandé aux porteurs d’actions ordinaires et aux porteurs d’actions sans droit de vote de voter en faveur de la proposition. 

 

ISS a conclu qu’un vote en faveur de la proposition est justifié, « car l’opération proposée harmoniserait les droits de vote avec les intérêts économiques, offre aux actionnaires une occasion économique intéressante en augmentant la liquidité commerciale et en permettant aux actions ordinaires d’être aussi inscrites à la NYSE, et a été ratifiée par une forte réaction des marchés – et parce que les statuts de l’entreprise ne prévoient qu’un ratio d’échange d’un pour un, qui est le ratio d’échange proposé ».

 

Glass Lewis a également recommandé aux actionnaires de voter en faveur de la proposition, mentionnant que « les avantages financiers potentiels à long terme d’une structure du capital simplifiée, qui remplacera la structure du capital créée pour régler la question des restrictions sur la propriété étrangère, laquelle ne représente plus une préoccupation importante pour la Société, l’emportent sur tout effet dilutif à court terme ou coût attribuable à la conversion ».

 

Un fonds de couverture new yorkais a des intérêts opposés à ceux des actionnaires légitimes de TELUS

Mason Capital Management (« Mason »), fonds de couverture guidé par les événements et opportuniste qui a récemment accumulé une importante position de vote à l’égard de TELUS après l’annonce de la proposition dans le but de profiter d’une stratégie de négociation à court terme, s’oppose à la proposition. Mason a eu recours à une stratégie appelée « vote vide », qui consiste à prendre des positions acheteur et vendeur sur les actions de TELUS dans le but d’exercer des droits de vote à l’égard d’actions dans lesquelles elle n’a pas un intérêt économique net, et on s’attend à ce que Mason dénoue sa position de façon opportuniste dans un avenir rapproché.

 

En date du 20 avril 2012, Mason a indiqué qu’elle avait la propriété i) de 33,18 millions d’actions ordinaires, représentant environ 19 % des actions ordinaires en circulation, et ii) de 607 300 actions sans droit de vote, représentant environ 0,4 % des actions sans droit de vote en circulation, et qu’elle exerçait une emprise sur ces actions. De plus, à la même date, Mason avait emprunté et vendu à découvert 11,95 millions d’actions ordinaires et 21,42 millions d’actions sans droit de vote. À la suite de cette stratégie de négociation, Mason a déclaré une participation qui est considérablement surévaluée par rapport à son intérêt économique réel dans TELUS; en effet, celui‑ci ne représente que 416 400 actions, soit moins de 0,25 % du nombre total d’actions en circulation de TELUS.

 

Comment le mentionne ISS, « si l’annonce même de l’opération a augmenté la valeur marchande de la société, un votre contre l’opération devrait logiquement se solder par la perte de la totalité ou d’une partie de cette valeur marchande accrue ». Malgré cela, Mason cherche à faire échouer la proposition car elle estime que le cours des actions sans droit de vote diminuera davantage que celui des actions ordinaires, ce dont elle tirera profit. Pourquoi? Parce que le gain tiré de sa position vendeur sur les actions sans droit de vote excéderait toute perte subie sur sa position inverse sur les actions ordinaires. Les intérêts de Mason sont donc diamétralement opposés à ceux des autres porteurs d’actions ordinaires et d’actions sans droit de vote, qui ont tout intérêt à voir la valeur des actions s’apprécier. 

 

Les allégations de Mason ne sont pas fondées

Ratio de conversion d’un pour un

Le comité spécial composé d’administrateurs indépendants qui a été formé aux fins d’examen de la proposition a étudié attentivement les intérêts des porteurs de chaque catégorie d’actions et obtenu des conseils de Scotia Capitaux Inc. (« Scotia Capitaux »), conseiller financier indépendant, à l’égard du ratio de conversion le plus approprié et du caractère équitable de la proposition pour les porteurs de chaque catégorie d’actions. Après avoir examiné soigneusement différents ratios de conversion possibles et soupesé le pour et le contre, le comité spécial a conclu que le ratio de conversion d’un pour un était le ratio de conversion approprié pour un certain nombre de raisons, notamment les suivantes :

  • les actions ordinaires et les actions sans droit de vote sont assorties de droits économiques égaux, notamment le droit à des dividendes ou à des distributions ou à une partie du produit à la liquidation de TELUS.
  • Les statuts de TELUS prévoient un ratio de conversion d’un pour un i) quand les restrictions sur la propriété étrangère seront levées et ii) lors de toute offre publique d’achat qui n’est pas présentée aux porteurs d’actions sans droit de vote selon les mêmes modalités que celles qui sont présentées aux porteurs d’actions ordinaires.
  • Un ratio de conversion d’un pour un avait été proposé publiquement lors de la conversion planifiée de TELUS en une fiducie de revenu en 2006 et avait été recommandé par le conseiller financier mandaté aux fins de cette opération. Il n’avait pas été donné suite à cette proposition malgré l’appui généralisé des actionnaires, car le gouvernement fédéral avait annoncé une modification de la politique fiscale. Compte tenu des statuts et des antécédents de TELUS, on devrait s’attendre à ce que la conversion ait lieu à raison d’une action pour une.
  • Dans le cadre de la plupart des opérations récentes visant l’élimination de la structure du capital à deux catégories d’actions, la conversion s’est faite à raison d’une pour une.
  • Dans le cadre de certaines opérations antérieures, les porteurs d’actions sans droit de vote étaient disposés à verser une prime à un actionnaire détenant le contrôle si celui‑ci acceptait une opération de fusion et acquisition, ou encore à « mettre le contrôle sur le marché » et, ce faisant, accroître le cours des actions. Ces précédents ne sont pas comparables puisque TELUS n’a pas d’actionnaire détenant le contrôle et que les actions sans droit de vote bénéficient de la clause d’égalité de traitement dans l’éventualité d’une offre publique d’achat, qui assure une participation économique égale si une prime d’offre publique d’achat est offerte aux porteurs d’actions ordinaires.
  • Contrairement aux allégations de Mason, le fait que certaines sociétés ont permis à un actionnaire détenant le contrôle d’exiger une prime ne signifie pas que cela soit juste ou équitable, ni conforme à l’avis du conseil d’administration ou aux statuts de TELUS, ni que cela s’applique à une situation comme celle de TELUS, où les actions ordinaires sont liquides et détenues par un grand nombre d’actionnaires.
  • Un conseiller financier indépendant, Scotia Capitaux, a fourni un avis quant au caractère équitable indiquant que le ratio de conversion d’un pour un était équitable, d’un point de vue financier, pour les porteurs de chaque catégorie d’actions.

 

 

Liquidité et propriété étrangère

La proposition ne réduira pas la liquidité en diminuant le niveau permis de propriété étrangère. Depuis 2004, le niveau de propriété des actions ordinaires et des actions sans droit de vote par des non-Canadiens s’est généralement situé bien en deçà du plafond de 33,3 %. L’augmentation récente du nombre de propriétaires étrangers des actions ordinaires, qui a atteint un niveau sans précédent, constitue une situation exceptionnelle découlant directement des agissements prédateurs de Mason, qui a acquis 19 % des actions ordinaires en n’effectuant qu’un placement économique net mineur. D’après les estimations actuelles de la propriété, nous prévoyons que le pourcentage de propriété étrangère à l’égard de  nos actions ordinaires sera considérablement inférieur au plafond de 33,3 % lorsque la conversion aura été achevée et que les deux catégories d’actions auront été regroupées. En outre, quand Mason aura dénoué sa position, la propriété étrangère devrait revenir à des niveaux normaux qui correspondent à des avoirs d’environ 18 % en fin d’exercice.

 

En fait, on s’attend à ce que l’élimination de la structure du capital à deux catégories d’actions améliore la liquidité puisque le volume d’opérations sera concentré dans une catégorie unique d’actions beaucoup plus importante. De plus, le nombre d’actions ordinaires pouvant être achetées par des non-Canadiens augmentera de 85 % et les actions ordinaires seront inscrites à la cote de la NYSE pour la première fois. La structure du capital à catégorie unique de TELUS sera également comparable à celle d’autres sociétés de télécommunications canadiennes possédant des actions très liquides, comme BCE et MTS Allstream, qui ont une catégorie unique d’actions ordinaires.

 

Démarche suivie par le conseil d’administration

TELUS a retenu les services de Scotia Capitaux à titre de conseiller financier indépendant pour qu’elle évalue si la proposition est équitable, d’un point de vue financier, pour les porteurs de chaque catégorie d’actions, et Scotia Capitaux a indiqué dans son avis sur le caractère équitable qu’elle en est venue à cette conclusion. Il est fallacieux de la part de Mason de suggérer que Scotia Capitaux était en quelque sorte en conflit d’intérêts ou incapable de se montrer objective quant à ce qui est équitable pour les porteurs d’actions ordinaires parce qu’elle a aussi conclu que l’opération était équitable pour les porteurs d’actions sans droit de vote. Dans le cadre d’autres opérations canadiennes visant l’élimination de la structure du capital à deux catégories d’actions, on n’a jamais demandé d’avis quant au caractère équitable distinct à une banque différente pour chaque catégorie d’actions. Il est également fallacieux de suggérer que la direction et les administrateurs sont incapables de prendre des décisions quant à ce qui est équitable pour les porteurs d’actions ordinaires parce qu’ils sont propriétaires d’actions sans droit de vote de TELUS. En fait, dans le cas de Darren Entwistle, le président et chef de la direction de TELUS les actions ordinaires représentent 59 % du nombre total d’actions de TELUS qu’il détient et il reçoit son salaire de base après impôts sous forme d’actions ordinaires depuis le début de 2010. Scotia Capitaux, le comité spécial et le conseil d’administration étaient bien au courant du fait que le caractère équitable de l’opération pour les porteurs d’actions ordinaires revêtait un caractère primordial, et ils ont soigneusement étudié cette question. De plus, les employés de TELUS représentent collectivement le deuxième porteur en importance d’actions ordinaires, puisqu’ils détiennent collectivement quelque 8,24 millions d’actions, soit environ 20 fois la participation nette de Mason (c.‑à‑d. déduction faite de sa position vendeur).

 

Lorsqu’il s’agit de réclamations portant sur les conflits d’intérêts, il vaut la peine de répéter que Mason possède un faible intérêt économique net dans les actions ordinaires et qu’elle profiterait largement, par l’entremise de ses stratégies de vente à découvert, d’un échec éventuel de la proposition et d’une dévaluation des actions sans droit de vote. Les allégations de Mason doivent être évaluées à la lumière de ses objectifs réels.

 

Comment exercer mes droits de vote

L’élimination proposée de la structure du capital à deux catégories d’actions de TELUS est dans l’intérêt des porteurs d’actions ordinaires et des porteurs d’actions sans droit de vote à long terme. Nous vous encourageons vivement à ne pas laisser les stratégies de négociation à court terme d’un fonds de couverture opportuniste comme Mason contrecarrer une proposition qui est dans l’intérêt de TELUS et des actionnaires qui ont un intérêt économique réel dans TELUS. L’échec de la proposition récompenserait la stratégie appelée « vote vide » - stratégie permettant d’exercer des droits de vote même si on n’a pas d’intérêt économique – et tournerait en dérision la pratique bien établie selon laquelle un investisseur a le droit d’exercer un nombre de droits de vote proportionnel à son intérêt économique.

 

Comme la proposition doit être approuvée par les deux tiers des voix exprimées par les porteurs d’actions ordinaires et les deux tiers des voix exprimées par les porteurs d’actions sans droit de vote, votant séparément en tant que catégorie, votre vote est extrêmement important. Veuillez voter en faveur de la proposition en soumettant votre formulaire de procuration ou votre formulaire de directives de vote jaune au plus tard à 17 h (HAE) le lundi 7 mai 2012.

 

VEUILLEZ EXERCER LES DROITS DE VOTE REPRÉSENTÉS PAR VOTRE FORMULAIRE DE PROCURATION OU VOTRE FORMULAIRE DE DIRECTIVES DE VOTE JAUNE EN FAVEUR DE LA PROPOSITION

Vous pouvez exercer les droits de vote représentés par votre formulaire de procuration ou votre formulaire de directives de vote jaune par Internet, par téléphone, par télécopieur, par la poste ou par messager. Si vous avez déjà exercé vos droits de vote selon l’une de ces méthodes à l’aide du formulaire de directives de vote ou du formulaire de procuration BLANC qui accompagnait la circulaire d’information 2012, vous n’avez aucune autre mesure à prendre et votre vote demeure valide. Veuillez ignorer les formulaires de procurations bleus reçus et n’utiliser que le formulaire jaune ou blanc pour voter. Si vous avez soumis le formulaire de directives de vote ou le formulaire de procuration bleu qu’a sollicité Mason, vous pouvez toujours changer votre vote et voter en faveur de la proposition en soumettant votre formulaire de procuration ou votre formulaire de directives de vote jaune.

 

Si vous n’avez pas encore voté ou si vous souhaitez changer votre vote en faveur de la proposition, vous pouvez utiliser l’une des méthodes ci‑après. Comme il reste peu de temps pour voter, nous vous encourageons à voter par Internet ou par télécopieur, ou encore à appeler sans frais notre agent de sollicitation de procurations, Laurel Hill Advisory Group, au numéro sans frais 1 877 304‑0211 afin que votre vote soit reçu avant l’heure limite.

 

Méthode de vote

Actionnaires inscrits et porteurs d’actions aux termes du plan d’achat d’actions des employés de TELUS

Si vos actions sont détenues par votre courtier en placement ou une institution financière

Par Internet

Allez à investorvote.com

Allez à proxyvote.com

Par téléphone

Composez le numéro sans frais indiqué sur le formulaire de procuration ou sur le formulaire de directives de vote jaune

Composez le numéro sans frais indiqué sur le formulaire de directives de vote jaune

Par télécopieur

Transmettez par télécopieur votre formulaire de procuration ou votre formulaire de directives de vote jaune dûment rempli au numéro indiqué sur le formulaire

Transmettez par télécopieur votre formulaire de directives de vote jaune au numéro indiqué sur le formulaire

Par la poste ou par messager

Remplissez le formulaire de procuration ou le formulaire de directives de vote jaune et retournez‑le dans l’enveloppe fournie à cette fin

Remplissez le formulaire de directives de vote jaune et retournez‑le dans l’enveloppe fournie à cette fin

 

Vous trouverez de plus amples renseignements sur la proposition dans la circulaire d’information 2012 de TELUS, qui peut être consultée aux adresses www.sedar.com et www.telus.com/agm.

Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à cette importante proposition et vous saurions gré de voter.

Le président du conseil d’administration de TELUS,                                Le président et chef de la direction de TELUS,

 

                                                                   

Brian Canfield                                                                                       Darren Entwistle

 

La présente lettre renferme des énoncés sur des événements prévus futurs concernant TELUS, qui constituent des énoncés prospectifs et qui sont assujettis à certains risques et comportent des incertitudes, tel qu’il énoncé à la rubrique « Énoncés prospectifs » de la circulaire d’information 2012 de TELUS. Nous n’avons pas demandé la permission de citer des extraits des rapports de ISS et de Glass Lewis.

 

This news release and letter contains statements about expected future events of TELUS that are forward-looking. By their nature, forward-looking statements require the Company to make assumptions and predictions and are subject to inherent risks and uncertainties. There can be no assurance that the proposal will receive voting approval and if not approved the market price of Non-Voting Shares and/or Common Shares may decline, given that share prices in both classes increased on the announcement of the proposal. There is significant risk that the forward-looking statements will not prove to be accurate. Readers are cautioned not to place undue reliance on forward-looking statements as a number of factors could cause actual future events to differ materially from that expressed in the forward-looking statements. Readers should review the risks and uncertainties set out in the “Forward Looking Statements” section at page 14 of TELUS’ 2012 Information Circular and the Risks and Risk Management section of TELUS’ 2011 Annual Report, available at www.sedar.com. Except as required by law, TELUS disclaims any intention or obligation to update or revise forward-looking statements. Permission was not requested to quote from the ISS Report and the Glass Lewis Report.

 

À propos de TELUS :

TELUS (T et T.A à la Bourse de Toronto; TU à la Bourse de New York) est l’une des plus importantes sociétés de télécommunications au Canada, grâce à des produits d’exploitation annuels de 10,4 milliards de dollars et à 12,7 millions de connexions clients, dont 7,3 millions d’abonnés des services mobiles, 3,6 millions de lignes d’accès au réseau filaire, 1,3 million d’abonnés des services Internet et plus de 500 000 abonnés du service TELUS TV. Dirigée depuis 2000 par le président et chef de la direction, Darren Entwistle, TELUS offre une gamme complète de produits et de services de communication mobile et filaire, notamment des services de transmission de données et de la voix, des services IP et des services vidéo et de divertissement.

Fidèles à leur objectif consistant à redonner aux collectivités, TELUS et les membres de son équipe actuels et retraités ont versé plus de 250 millions de dollars à de nombreux organismes caritatifs et sans but lucratif, et offert 4,2 millions d’heures de bénévolat dans les communautés depuis 2000. Onze comités d’investissement communautaire d’un bout à l’autre du pays dirigent les initiatives philanthropiques de TELUS. En 2010, TELUS a eu l’insigne honneur d’être désignée l’entreprise philanthropique la plus remarquable au monde par l’Association of Fundraising Professionals, devenant ainsi la première entreprise canadienne à recevoir cette marque de reconnaissance internationale.

Pour en savoir plus sur TELUS, veuillez visiter telus.com.

 

 

- 30 -

 

 

Relations médiatiques :

Amélie Cliche
514-242-8870

amelie.cliche@telus.com 

 

Relations avec les investisseurs :

Darrell Rae

604-697-8192

ir@telus.com