Skip navigation

TELUS

image

Communiqués de presse

  • Imprimer
  • Partager

Première étude à jeter un éclairage sur l'état de la sécurité informatique au Canada

 

Toronto, ON – Selon une nouvelle étude de TELUS menée en collaboration avec la Rotman School of Management et publiée aujourd'hui, les brèches de sécurité informatique coûtent en moyenne plus de 637 000 $ par année aux sociétés canadiennes cotées en bourse. Dans le secteur public, les pertes atteignent 320 000 $ par organisme, alors que les brèches de sécurité entraîneraient des pertes annuelles de 294 000 $ pour les sociétés du secteur privé.

 

Des études similaires menées aux tats-Unis indiquent que les coûts liés aux brèches de sécurité font plus que doubler d'une année à l'autre : ils sont effet passés, du côté des sociétés ouvertes, d'une moyenne de 167 713 $ en 2006 à 345 000 $ en 2007. Aucune donnée de référence antérieure n'existe pour le Canada, mais selon Walid Hejazi, Ph.D., professeur d'économie de l'entreprise à la Rotman School, ce type de coûts suit sûrement la même tendance haussière ici au pays.

 

« Le problème de la sécurité informatique relève de la direction. Dans une société de plus en plus axée sur l'information, la gestion de la sécurité des données est essentielle à la stratégie d'entreprise », a affirmé M. Hejazi. « Les brèches de sécurité entraînent des coûts indirects et directs. Le préjudice sur le plan de la marque et de la confiance des consommateurs peut durer très longtemps et comme le démontre notre étude, les coûts directs sont importants et mesurables. En bref, le fait d'être incapable de réunir et de stocker des données de façon sécuritaire limitera sérieusement le succès et le potentiel de croissance d'une entreprise. »

 

De nombreuses études sur la sécurité informatique sont disponibles; elles font le point sur la situation prévalant à l'échelle mondiale ou aux tats-Unis, ou encore s'intéressent à certaines industries en particulier. Afin de mieux comprendre l'état de la sécurité informatique au Canada, TELUS et la Rotman School of Management ont collaboré dans le cadre de la Rotman-TELUS Joint Study on Canadian IT Security Practices (étude conjointe Rotman-TELUS sur les pratiques en matière de sécurité informatique au Canada) afin de faire le point sur la situation de la sécurité ici même, au Canada. L'étude examine les pratiques de sécurité informatique de plus de 300 entreprises canadiennes.

 

« À TELUS, nous nous efforçons d'aider les entreprises canadiennes à exploiter les technologies de façon à en tirer un avantage concurrentiel grâce aux possibilités infinies offertes », a expliqué Yogen Appalraju, vice-président, solutions de sécurité, TELUS. « La sécurité informatique est un élément technologique essentiel pour les entreprises. Pour protéger adéquatement les données entrantes et sortantes contre les brèches de sécurité, les clients doivent pouvoir mesurer, évaluer et améliorer l'efficacité de leur investissement dans la sécurité. Cette nouvelle étude menée en collaboration avec Rotman donne aux entreprises canadiennes un aperçu de la façon dont on peut adopter un bon programme de sécurité. »

 

Parmi les autres conclusions importantes de l'étude, mentionnons :

 

• Le bilan en matière de sécurité informatique varie d'une industrie à l'autre. Parmi celles qui s'en tirent le mieux figurent les sociétés des secteurs de l'informatique, des soins de santé et de la finance.

 

• Le Canada a rattrapé son retard par rapport aux tats-Unis quant aux investissements dans la sécurité informatique. Il a dû en effet prendre des mesures pour se conformer à certaines normes intérieures, notamment celles relatives à l'Industrie des cartes de paiement et à la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE).

 

• En matière de sécurité informatique, les meilleures pratiques consistent à privilégier la mesure du rendement, à trouver un juste équilibre entre l'investissement dans les ressources humaines et la croissance technologique, ainsi qu'à utiliser des dispositifs de sécurité à l'extérieur du réseau, comme le chiffrement, pour protéger les données des clients.
Tous les résultats de l'étude seront rendus publics demain à l'occasion de la conférence internationale de 2008 de l'Association des professionnels de la vérification et du contrôle des systèmes d'information (ISACA), à Toronto. Veuillez communiquer avec TELUS ou consulter le site www.telus.com/securitystudy pour obtenir d'autres résultats relatifs à ce sondage.

 

TELUS, chef de file mondial dans le domaine des produits et services de sécurité, exploite un des principaux laboratoires internationaux spécialisés dans l'analyse des menaces et de la vulnérabilité. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des solutions de sécurité de TELUS, veuillez cliquer ici.

 

Rotman School of Management
The Rotman School of Management de l'Université de Toronto s'attache à adapter les études de gestion au 21e siècle en proposant des programmes axés sur la pensée « intégrative ». Située dans l'une des villes les plus cosmopolites au monde, la Rotman School privilégie une nouvelle façon de pensée qui favorise la conception de solutions d'affaires créatrices. La Rotman School s'affaire actuellement à recueillir 200 millions de dollars pour faire en sorte que le Canada soit doté de l'école de commerce de premier plan qu'il mérite. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site http://www.rotman.utoronto.ca.

 

À propos de TELUS
TELUS (T et T.A à la Bourse de Toronto et TU à la Bourse de New York) est l'une des plus importantes sociétés de télécommunications au Canada, grâce à des produits d'exploitation annuels de 9,2 milliards de dollars et à 11,2 millions de connexions clients, dont 5,6 millions d'abonnés à des services sans fil, 4,4 millions de lignes d'accès pour réseau filaire et 1,2 million d'abonnés à des services Internet. TELUS offre une gamme complète de produits et de services de communication sans fil et filaire, notamment des services de transmission de données et de la voix, des services IP, et des services vidéo et de divertissement. Poursuivant son objectif consistant à donner dans les communautés, TELUS, les membres de l'équipe et les retraités ont versé 113 millions de dollars à de nombreux organismes caritatifs et sans but lucratif, et fait plus de 2,1 millions d'heures de bénévolat dans les communautés depuis 2000. En outre, TELUS a créé huit comités d'investissement communautaire d'un bout à l'autre du pays, lesquels dirigent ses initiatives philanthropiques. Pour obtenir de plus amples renseignements sur TELUS, veuillez consulter le site telus.com.

 

 

– 30 –

 

Pour plus d'information, entrer en contact svp:
Stacey Masson
(514) 977-8766
Relations avec les médias, TELUS
Stacey.Masson@telus.com

 

Ken McGuffin
Manager, Media Relations
Rotman School of Management
(416) 946-3818
mcguffin@rotman.utoronto.ca